Test du Carquois Salomon Custom Quiver


Le portage des bâtons constitue souvent un véritable casse-tête pour les traileurs, notamment sur les ultras, tant ces objets peuvent devenir encombrants dans les portions (descentes, parties roulantes…) où ils ne sont plus utiles aux athlètes. Si de plus en plus de modèles de sacs et de ceintures intègrent leurs propres systèmes d’accroche (crochets, élastiques…), ces solutions présentent toutefois certaines contraintes qui se révèlent être rédhibitoires pour beaucoup d’entre nous : les systèmes d’accroche propres aux sacs sont souvent complexes et  induisent bien souvent une importante perte de temps et d’énergie pour les athlètes (notamment lorsqu’il faut enlever le sac de ses épaules…) ; quant aux ceintures dotées de système de portage des bâtons, elles présentent l’inconvénient d’engendrer d’assez forts ballotements dans les descentes, même lorsqu’on utilise des accessoires en carbone.

Salomon a heureusement eu la bonne idée de sortir il y a quelques années le Custom Quiver, son fameux carquois qui orne désormais de nombreux sacs dans les pelotons de coureurs. Il constitue sans nul doute la solution la plus simple et efficace en terme de portage des bâtons 3 brins sur le marché malgré un gros défaut : il n’est compatible qu’avec les sacs de la gamme S/LAB Sense & ADV Skin de la marque annecienne… à moins de bricoler un peu !

Je vous explique en détails son fonctionnement et ses nombreux avantages pour les traileuses et les traileurs :

La Simplicité d’Utilisation

Le gros point fort du Salomon Custom Quiver réside incontestablement dans sa facilité d’utilisation au cours de l’effort. Que cela soit en marchant ou même en courant, le rangement de sa paire de bâtons se fait assez facilement et rapidement et ce sans avoir besoin d’enlever son sac ! L’opération se déroule en deux étapes : Il suffit de replier ses bâtons, de tendre le bras vers l’arrière et de les plonger dans le carquois accroché à l’arrière du sac ; il s’agit ensuite de diriger son bras sous le sac, d’attraper la cordelette du carquois pour la resserrer de sorte à maintenir les bâtons en place (et vice versa pour retirer les bâtons).

Une fois qu’on en a pris l’habitude, l’opération devient des plus simple et intuitive ! Je trouve en particulier qu’elle offre d’importants gains de temps et d’énergie durant l’effort. La seule contrainte, c’est qu’il faut bien songer à desserrer la cordelette avant de ranger ses bâtons, au risque de perdre vos précieux accessoires en courant…

« Que cela soit en marchant ou même en courant, le rangement de sa paire de bâtons se fait assez facilement et rapidement« 

L’installation du carquois sur le sac est tout aussi simple : il suffit tout d’abord de fixer les deux crochets en métal du Custom Quiver sur les deux encoches, prévues à cet effet, situées sur la partie supérieur de votre sac ; ensuite, il s’agit d’enfiler la corde du carquois dans l’encoche située tout au bas de votre sac et le tour est joué !

Bénéficiez de 5% de Réduction sur la Boutique Top4running.fr avec le code COMPARTRAIL !

La Stabilité des Bâtons

L’autre élément essentiel réside dans le fait que le carquois de Salomon assure une excellente stabilité des bâtons durant l’effort, même lorsque la foulée est engagée. J’avais peur que les bâtons bougent et s’entrechoquent entre eux, en particulier dans les descentes, mais il n’en est rien. La cordelette agit en réalité à deux niveaux : elle entoure d’abord très efficacement les bâtons à l’intérieur du carquois de sorte à les maintenir parfaitement en place ; lorsqu’elle est resserrée, elle permet également de parfaitement fixer le carquois sur le sac, les deux accessoires faisant ainsi corps l’un avec l’autre. Bref, on ne ressent aucune vibration et on n’entend aucun bruit !

« La cordelette permet de parfaitement fixer le carquois sur le sac, les deux accessoires faisant ainsi corps l’un avec l’autre »

Confort et Durabilité

Le dernier atout du Custom Quiver est simple mais essentiel : contrairement aux autres solutions de portage des bâtons, il est des plus confortable à porter dans le sens où il arrive facilement à se faire oublier et ne procure aucune gêne au cours de l’effort. Les bâtons sont rangés à l’arrière du sac et n’imposent ainsi aucune entrave aux athlètes. A la rigueur, le seul petit bémol intervient lorsque le sac est particulièrement rempli à l’arrière : le carquois a alors tendance à se déplacer sur le côté du sac et à venir gêner le bras ou le haut du dos de l’athlète…

Soulignons enfin la qualité des matériaux du Custom Quiver. Fabriqué en nylon et doublé d’une amure en ripstop, le carquois se révèle être particulièrement résistant aux intempéries ou encore aux éléments extérieurs (végétation, rochers…). L’utilisant régulièrement depuis plus d’un an, je n’ai constaté aucune déchirure ni dégradation de ses tissus extérieurs, seule la face intérieur commençant quelque peu à se dégrader.

Ses concepteurs ont également eu l’excellente idée de percer le fond du carquois de quelques œillets de sorte à laisser l’eau s’évacuer en cas de météo capricieuse… de quoi ménager la santé de votre carquois mais également celle de vos bâtons ! Bref, le Salomon Custom Quiver est clairement un accessoire solide et durable et constitue sans nul doute un très bon investissement sur le long terme !

Peut-on le fixer sur d’autres sacs ?   

A priori la réponse à cette question est négative… mais de nombreux témoignages d’athlètes sur les réseaux sociaux ou sur les forums spécialisés révèlent qu’il est possible de porter le carquois salomon sur des modèles de sacs issus d’autres marques. Il suffit pour cela de bricoler un petit peu et de coudre des petites encoches (deux en haut et une en bas) sur votre sac de sorte à pouvoir y accrocher votre carquois. Certains modèles de sacs se révèlent même être particulièrement bien adaptés à l’accueil du Custom Quiver tels que le Camelbak Ultra Pro (Xavier Thevenard avait associé les deux accessoires sur les dernières éditions de l’UTMB !).

Vidéo de Présentation

Où le trouver ?

Caractéristiques Techniques

Poids: 36 g
Dimensions: 36 x 10 cm

Prix: 17-25 euros