Test des Salomon Ultra Glide


Ce Test a été réalisé en partenariat avec Top4running.fr ➡ E-Shop proposant de nombreux modèles de Chaussures de Trail !

Salomon poursuite la lente refonte de sa gamme de Chaussures de Trail. Si l’apparition des nouveaux modèles de la gamme S-Lab (la Pulsar, la S-Lab Cross et bientôt la Pulsar SG) font grand bruit, la firme annecienne n’en délaisse toutefois pas ses autres modèles plus orientés « grand public ». La gamme « Pro » (dont la Sense 4 Pro) va ainsi progressivement disparaître pour laisser la place à d’autres modèles : La Ultra Glide constitue la 1ère pierre de cette refonte et va progressivement remplacer la Ultra Pro – modèle pourtant assez apprécié – en tant que modèle dédié aux Ultras et aux Longues Distances aux côtés de la S/Lab Ultra 3. Si la Ultra Glide reprend globalement les mêmes codes (fit assez large, crampons peu prononcés, mesh aéré…) que la Ultra Pro, elle incorpore également quelques améliorations, notamment au niveau de la forme de ses semelles et de son amorti, de quoi attirer de nouveaux adeptes sans froisser les habitué.e.s de l’ancien modèle?

Je vous propose de retrouver mon Test détaillé de la Salomon Ultra Glide dans lequel je détaille ces changements :

En Résumé

Drop:: 6 mm
Poids: 279 g
Hauteur Talon: 38 mm
Crampons: 4 mm
Semelle: Contagrip Ma
CatégorieUltras & Longues Distances
Usages ➡ Parcours Peu à Moyennement Techniques
Points Forts ➡ Amorti, Déroulé de la Foulée & Confort
Points Faibles ➡ Accroche dans les conditions Humides

Une Semelle Large et Incurvée pour une Foulée améliorée !

Un Modèle étonnement Maximaliste

C’est la grosse innovation qui saute aux yeux lorsqu’on reçoit la Ultra Glide puis qu’on la chausse pour réaliser ses premières foulées : Les concepteurs du modèle ont en effet décidé de la doter d’une semelle large et incurvée qu’on ne retrouve sur aucun autre modèle Salomon et qui vient ainsi radicalement changer la foulée durant l’effort. Avec une hauteur talon de 38,2 mm (contre 27 pour la Ultra Pro), la Ultra Glide s’inscrit ainsi dans une tendance maximaliste inédite pour la marque annecienne qui rompt avec la plupart de ses modèles, encore plus avec ceux de la gamme S-Lab.

Une Foulée plus Naturelle

Ce choix de recourir à une semelle large était en réalité une condition nécessaire pour intégrer le Reverse Camber, semelle intercalaire à la forme incurvée inspirée par le savoir-faire de Salomon en matière de Ski. Le mariage des deux est au final plus que réussi et offre à la foulée un déroulé du pied très naturel au cours de l’effort. Combinée au drop 6 mm, la forme arrondie de la semelle offre un retour d’énergie clairement supérieur, en particulier sur les sections roulantes. Le modèle conviendra ainsi parfaitement aux coureurs qui, comme moi, ont une foulée médio pied pour leur permettre de dérouler parfaitement leurs pieds et laisser leur cheville exercer toute leur élasticité, par contre peut être un peu moins à celles et ceux qui ont une attaque talon ?

“Combinée au drop 6 mm, la forme arrondie de la semelle offre un retour d’énergie clairement supérieur, en particulier sur les sections roulantes.”

Des Gains en termes d’Amorti et de Dynamisme

Le choix de recourir à un drop 6 est en effet à certains égards étonnant pour ce genre de formats et pourra sans doute en rebuter certains… On peut effectivement légitimement se demander s’il ne va pas engendrer quelques tensions sur le tendon d’achille au fil des heures, notamment sur ultras, lorsque la foulée devient plus lourde ? Ce choix est certainement radical et pourra surprendre les habitués de la marque. Il a toutefois le mérite d’apporter une réelle innovation et d’être clairement plus efficace sur le plan de l’amorti… tout comme sur celui du dynamisme ! Car la foulée devient clairement plus bondissante, fluide et aérienne avec les Ultra Glide, d’autant qu’elles ont été allégées d’environ 15 grammes par rapport aux Ultra Pro, de quoi permettre également de limiter l’apparition de la fatigue au fil des heures !

Bénéficiez de 5% de Réduction sur la Boutique Top4running.fr avec le code COMPARTRAIL !

Un Confort toujours au Rendez-Vous

Le Fit et la Toe Box

Si Salomon a radicalement changé le bas de sa nouvelle chaussure pour Ultras, la marque a par contre choisi de globalement conserver les mêmes traits que la Ultra Pro concernant le chaussant. Le Fit et la Toe Box restent ainsi relativement larges (en comparaison des autres Chaussures Salomon, notamment de la gamme S/Lab), de quoi garantir un très bon confort au fil des heures. J’avais déjà particulièrement apprécié le fit de la Ultra Pro, qui convient parfaitement à la forme de mes pieds plutôt larges, et j’ai eu clairement l’impression de retrouver les mêmes sensations avec la Ultra Glide. Le Chaussant me semble à la limite un poil plus sérré sur les côtés, assurant ainsi une plus grande stabilité aux pieds, mais la pince talon est toujours aussi évasée, de quoi limiter l’apparition de tensions autour de la cheville.

Le Système de Laçage

Le système de laçage choisi est sans surprise le Quicklace qui aura ses adeptes et ses détracteurs habituels. Quoiqu’il en soit, les concepteurs du modèle ont eu la bonne idée d’ajouter une poche s’ouvrant par dessous la languette – destinée à ranger les lacets-, déjà présente sur d’autres modèles mais qui n’existait pas encore sur la Ultra Pro. C’est un petit détail qui apporte pourtant une vraie valeur ajoutée !

Le Mesh

Quant au mesh, il est toujours aussi respirant, ce qui constitue clairement un élément important pour une chaussure destinée à nous accompagner durant de nombreuses heures d’effort ! La contrepartie, c’est qu’on est légitimement en droit de s’interroger sur sa solidité. La fragilité du mesh des Ultra Pro posait clairement problème et de nombreux coureurs s’en étaient plaints… L’ajout d’éléments de protection judicieusement placés ainsi que de la semelle intermédiaire particulièrement large semblent avoir définitivement réglé le problème des déchirures qui se créaient indubitablement au niveau des plis latéraux. En tout cas, après 80 km d’utilisation, je n’ai toujours pas constaté de détérioration à ces endroits. Reste à savoir s’il en sera de même sur la partie située au-dessus des orteils ?

“L’ajout d’éléments de protection judicieusement placés ainsi que de la semelle intermédiaire particulièrement large semblent avoir définitivement réglé le problème des déchirures qui se créaient indubitablement sur le mesh au niveau des plis latéraux.”

Une Accroche encore Limitée

Même Semelle, même Effets ?

Le point faible des Ultra Glide réside par contre incontestablement dans leur accroche qui reste assez limitée dans les sections techniques, en particulier humides, et, sur ce domaine, ce nouveau modèle s’inscrit dans la pleine lignée des Ultra Pro… Rien d’étonnant ici puisque le modèle de semelle extérieure (Contagrip MA) est le même tout comme l’épaisseur des crampons (4 mm). Cela répond bien évidemment à un choix d’en faire un modèle avant tout taillé pour les parcours peu Techniques et roulants sur lesquels la Ultra Glide exprimera tout son potentiel, notamment grâce à ses qualités d’amorti.

Un Modèle peu adapté aux Terrains Techniques et Humides

On peut toutefois regretter que le modèle, dans la continuité des Ultra Pro, soit toujours aussi peu efficace dans les conditions humides : C’est d’abord le cas dans les conditions boueuses où les Ultra Glide ont assez peu d’emprise au sol. Elles ne se comportent pas beaucoup mieux sur les terrains rocailleux humides… Paradoxalement, notons que les Ultra Glide ont gagné en accroche dans les descentes sur terrains meubles et friables grâce à leur talon beaucoup plus prononcé qui assure une plus grande emprise au sol. Leur traction reste toutefois limitée dans les montées sur ce genre de terrains. Les Ultra Glide ne sont également – de manière assez logique – pas taillées pour les terrains techniques rocailleux, moins en raison de leurs qualités d’accroche que de l’absence d’éléments de protection (pare-pierres, renforts, mesh…) suffisamment développés. Je les ai testé sur les terrains rocailleux du massif de Belledonne et la protection des pieds y est faible, notamment sur l’avant où les chocs avec les pierres ne sont clairement pas amortis, au grand détriment de mes orteils…

“Les Ultra Glide ne sont également pas taillées pour les terrains techniques rocailleux, moins en raison de leurs qualités d’accroche que de l’absence d’éléments de protection (pare-pierres, renforts, mesh…) suffisamment développés.”

Un Excellent complément aux S/Lab Ultra 3 !

Plutôt que de point faible, parlons de différences de terrains de prédilection, tout n’étant qu’une question de perspectives au final ! Les Salomon Ultra Glide ont en réalité surtout été conçues pour évoluer sur des Ultras aux parcours faiblement à moyennement techniques. Très confortables et ayant gagné en amorti et en dynamisme par rapport aux Ultra Pro, elles viennent ainsi parfaitement compléter, au sein de la gamme « Ultras » de Salomon, les S/Lab Ultra 3 – plus orientées « Performance », polyvalentes et adaptées aux Terrains Techniques – qu’elles peuvent ainsi se permettre de regarder un peu plus dans les yeux !

Vidéo de Présentation

Où les Trouver?

Hommes

Drop: 6 mm
Poids: 279 g
Catégorie: Ultras

Prix: 140 euros




Femmes

Drop: 6 mm
Poids: 233 g
Catégorie: Ultras

Prix: 140 euros





Retrouvez notre Comparatif des Chaussures de Trail Salomon.