Test des Salomon Ultra Pro


Les Salomon Ultra Pro se sont largement fait une place dans le paysage du trail-running. Lancé sur le marché en 2018 en remplacement de la S/Lab Ultra qui n’a pas su convaincre, ce modèle est progressivement devenu la référence de la marque annecienne sur les formats ultras et sur les longues distances. Adoptées par certains coureurs élitesCourntney Dauwalter en a fait son modèle de prédilection –, les Salomon Ultra Pro se sont également popularisées au sein des pelotons et ont sans doute encore de beaux jours devant elles, bien qu’elles présentent quelques petits défauts.

Nous vous proposons ici les résultats de notre test des Salomon Ultra Pro avec le double l’objectif de vous présenter en détails leurs points forts et leurs points faibles et, de manière complémentaire, de vous préciser à quels types de pratique et de terrains elles sont les plus adaptées.

En Résumé

Drop ➡ 8 mm
Poids ➡ 295 g
CatégorieChaussures spéciale “Ultras”
Points Forts Amorti et Confort!
Points Faibles ➡ Grosse fragilité du mesh…

Leurs Caractéristiques

En proposant un modèle doté d’un drop de 8 mm et d’un poids de 292 grammes (en taille 42), Salomon s’est plutôt contenter de faire du classique en reprenant les caractéristiques de la plupart des modèles du marché destinés aux ultras et aux longues distances. On retrouve également, sans surprise, deux éléments qui sont des valeurs sûres des modèles de chaussures Salomon : le système de laçage Quicklace et la semelle Contagrip. Ce sont en réalité quelques petites innovations apportées au niveau de la structure de la chaussure, notamment du chaussant, qui font ici toute la différence : les technologies SensiFit et Endofit ont été intégrées et ont fait l’objet d’une attention toute particulière pour proposer au final un fit léger et flexible, venant entourer le pied, particulièrement adapté aux contraintes des efforts longs. On appréciera également l’apport d’une petite pochette permettant de ranger les lacets Quicklace durant l’effort!

Notre Avis

Le gros point fort : le Confort !

Le succès d’un modèle de chaussures tient sans doute à son avantage comparatif par rapport aux autres modèles. Celui des Salomon Ultra Pro réside incontestablement dans le grand confort qu’il procure aux athlètes durant l’effort. Son fit, à la fois léger et flexible, enveloppe le pied durant l’effort tout en lui assurant un maintien en toutes circonstances. Plus large que celui des autres modèles de chaussures Salomon, le chaussant des Ultra Pro évite en même temps que le pied ne soit comprimé durant l’effort et donc l’apparition d’éventuelles frictions… Cela est particulièrement appréciable pour les traileurs qui, comme moi, ont les pieds particulièrement larges.

La conception de la semelle interne Ortholite vient parachever le tout et offrir un confort sans doute inégalé sur le marché. Pour le dire autrement, les Salomon Ultra Pro donnent l’agréable impression de courir dans de véritables chaussons. Pour les avoir utilisées sur quelques ultras (Maxi-race, Endurance Trail des templiers…), il est effectivement impressionnant de constater comment les Ultra Pro préservent la santé des pieds et la qualité de la foulée sans que cela ne se délite au fil des heures et des kilomètres. Preuve en est, Courtney Dauwalter n’hésite pas à conserver la même paire d’Ultra Pro sur des distances de 150, voir 200 miles !

Un bon compromis entre Amorti et Dynamisme

L’autre tour de force de Salomon est de proposer à travers les Ultra Pro un modèle taillé pour les grandes distances tout en conservant un certain dynamisme. La majorité des chaussures dédiées aux ultras et aux longues distances privilégient en effet le confort et l’amorti à d’autres propriétés comme la légèreté et la tonicité. Le parti pris des Salomon Ultra pro est plutôt celui du compromis : L’amorti, un poil rigide, se situe dans les normes qu’on est en droit d’attendre pour des modèles taillés pour les formats longs, sans être optimal. Quoi qu’il en soit, il se combine parfaitement aux qualités de confort du modèle. Ce choix de conception, associé à une légèreté relative (les modèles pour ultras se situent plus souvent autour de 350 grammes) et un fit flexible, répond sans doute à une volonté de préserver un certain dynamisme, comparativement aux autres modèles dédiés aux ultras. Pour les utiliser régulièrement dans le cadre de mes séances d’entraînements, les Salomon Ultra Pro restituent particulièrement bien l’énergie et permettent tout de même de dérouler et de conserver une foulée relativement tonique et légère lorsque nécessaire !

Un modèle assez Polyvalent

En conséquence, si elle sont avant tout taillées pour les ultras et les longues distances, les Salomon Ultra Pro peuvent dans une autre mesure apparaître comme des chaussures polyvalentes, au regard notamment de leur relatif dynamisme. Elles peuvent ainsi parfaitement faire office de chaussures du quotidien et être utilisées dans le cadre des séances d’entraînements habituelles, plus courtes, sans frustrer ses utilisateurs.

De la même manière, le modèle s’adapte aisément à différents terrains : si les sentiers peu techniques et roulants semblent être leur domaine de prédilection, les Salomon Ultra Pro font également preuve de beaucoup d’adhérence sur des terrains plus techniques et rocailleux, grâce à leur semelle externe Contagrip (qui a déjà fait ses preuves en la matière) et l’épaisseur relative de leurs crampons. Je les utilise par exemple régulièrement sur les sentiers accidentés et rocailleux du massif de Belledonne (qui font foi en la matière !), sans jamais craindre de glisser et de tomber ! Ma seule réserve concerne les terrains humides, notamment boueux, où leur adhérence est mise à l’épreuve, sans être pour autant catastrophique…

Le gros hic : le Mesh

Si les Salomon Ultra Pro ne devaient avoir qu’un seul talon d’achille, celui-ci se situerait au niveau de leur mesh qui, hélas, n’est pas des plus résistants et durables… Pour en être déjà à ma troisième paire d’Ultra Pro, force est malheureusement de constater que ces chaussures se sont toujours rapidement et fortement dégradées au niveau de leurs parties avant supérieures, souvent dès 450-500 km d’usage… Les concepteurs du modèle ont eu en effet la bonne idée de proposer un mesh particulièrement léger et donc respirant sans forcément en mesurer les conséquences en termes de durabilité : le tissu s’en retrouve en effet être particulièrement fragile et à ainsi tendance à se fissurer, puis à se déchirer au niveau des plis ou sur les parties latérales. Bref, on en est malheureusement amené à régulièrement rafistoler ses chaussures et à user de la Seamgrip !

Le Bilan

Malgré ce défaut, les Salomon Ultra Pro sont à de nombreux égards une franche réussite et sont incontestablement en train de devenir une référence du genre sur les formats ultra-trails et les longues distances. Elles conviendront en particulier aux traileuses et traileurs, adeptes des formats longs et très longs, en quête d’(ultra) confort et à la recherche de modèles permettant d’évoluer sur différents types de terrains.

Où les Trouver?

Hommes

Drop: 8 mm
Poids: 295 g

Prix: 100-150 euros




Femmes

Drop: 8 mm
Poids: 271 g

Prix: 115-180 euros




Retrouvez notre Sélection de chaussures de Trail spéciale “Ultras” en cliquant ici.