Test des Cimalp Drop Evolution


Si Cimalp est devenue en quelques années une marque de référence dans le milieu du trail, la firme drômoise le doit avant tout à ses vêtements techniques de qualité (vestes, pantalons, t-shirts…) qui sont appréciés de nombreux traileurs, moins pour ses quelques modèles chaussures qui restent encore trop  peu connues… Il faut dire que le marché de la chaussure de trail-running est particulièrement abondant et regroupe de très nombreux modèles au milieu desquels il est particulièrement difficile de se démarquer.

Avec la « Drop Evolution », Cimalp a pourtant sans doute trouvé la bonne formule pour faire mouche et se démarquer de la concurrence. Le modèle repose en effet sur un concept original et à de nombreux égards séduisant : celui du drop évolutif (ou électif ?). L’écueil consisterait pourtant à ne réduire cette chaussure qu’à cette unique dimension tant elle présente de nombreuses autres qualités

En Résumé

Catégorie ➡ Chaussures Polyvalentes pour Terrains Accidentés
Usages ➡ Toutes Distances/ Sentiers moyennement à très Techniques

Points Forts ➡ Possibilité de choisir son drop, Confort & Accroche
Points Faibles ➡ Pas adaptée aux porteurs.euses de Semelles orthopédiques

Le concept de Drop évolutif et ses Applications

L’idée était à la fois originale et séduisante et Cimalp lui a donné vie : pouvoir changer son drop tout en utilisant la même paire de chaussure ! Pour ce faire, ses concepteurs ont tout simplement choisi d’équiper leur chaussure de 3 modèles de semelles intérieures aux inclinaisons (et aux couleurs) bien distinctes : 4 (jaune), 6 (orange) & 8 (rouge) mm correspondant aux drops les plus classiques et répandus sur le marché.

Choisir son Drop en Fonction de sa Pratique

L’idée sous-jacente est de pouvoir alterner entre ces différentes semelles en fonction de sa pratique, de son allure et notamment des distances que vous allez parcourir : drop de 8 mm pour favoriser le confort et l’amorti, notamment sur les longues distances (rando-courses et ultras) ; drop de 6 mm offrant un parfait équilibre entre dynamisme et confort sur les distances intermédiaires et drop de 4 mm procurant une foulée plus dynamique et naturelle sur les formats plus courts. La classification est bien évidemment simpliste et varie pour chaque individu en fonction des caractéristiques de son pied (notamment sa voûte plantaire), de sa foulée, son allure moyenne, etc. Le concept n’en est pas moins efficace. La seule limite que j’y vois concerne les athlètes qui, en raison de déséquilibres ou de troubles articulaires, sont contraints de porter des semelles orthopédiques…

“Le plus intéressant est bien évidemment d’assurer une transition progressive entre les différentes semelles pour trouver l’inclinaison convenant le mieux à chacune de nos pratiques.”

Au pied, la différence est minime et se fait surtout ressentir lors de l’effort. Notre foulée s’en trouve ainsi radicalement changée tout en conservant la même paire de chaussures. Le drop 4 favorise en effet une attaque avant pied et une foulée dynamique tandis que, à l’opposé, le drop 8 plutôt une attaque talon et un plus grand confort musculaire, le plus intéressant étant bien évidemment d’assurer une transition progressive entre les différentes semelles pour finalement trouver l’inclinaison convenant le mieux à chacune de nos pratiques/ sorties.

D’autres Champs d’Application ?

Au-delà de la liberté offerte de pouvoir adapter son drop à sa pratique et/ou son allure, je vois plusieurs autres champs d’application au concept :

➡ J’y vois un excellent moyen d’assurer une transition progressive vers le drop 0 pour celles et ceux qui souhaitent s’essayer aux chaussures minimalistes (tout en réduisant le risque de blessure…);

➡ On peut également le considérer comme un excellent moyen pour les traileurs débutants (même si je n’aime pas trop ce terme…) de les aider à déterminer quel est le drop le plus adéquat ;

➡ Pour les traileurs qui souffrent du tendon d’Achille, cela peut également être un excellent moyen d’ajuster le drop en fonction des périodes d’entraînements et ainsi réduire les tensions sur le tendon lorsque nécessaire…

Et sur le Terrain ?

Le concept sur lequel repose la Cimalp Drop Evolution est clairement intéressant mais on aurait tort de réduire ce modèle à cette seule dimension et qualité. Elle présente, heureusement, d’autres aspérités :

Un Modèle Confortable

L’un des gros points forts de la Cimalp Drop Evolution réside incontestablement dans son confort. Etonnamment, la marque n’insiste pas forcément sur cette dimension dans le cadre de la présentation du modèle. J’ai pourtant été agréablement surpris par les sensations qu’offrent les chaussures durant l’effort. Le fit est tout d’abord particulièrement large et évite ainsi l’apparition de frictions, tout comme la toe box à l’avant qui est plutôt évasée. Seule la coque à l’arrière me paraît un poil sérrée et peut entraîner quelques frictions avec le talon au fil des kilomètres lorsque qu’on serre trop les lacets… J’ai également apprécié la tige, qui est composée d’un mesh léger et respirant, ainsi que la languette interne, qui vient particulièrement bien envelopper le dessus du pied, assurant ainsi un très bon confort même après plusieurs heures d’effort !

J’ai apprécié la tige, qui est composée d’un mesh léger et respirant, ainsi que la languette interne, qui vient particulièrement bien envelopper le dessus du pied, assurant ainsi un très bon confort!

Une Chaussure plutôt Taillée pour les Terrains Accidentés

S’agissant de ses terrains de prédilection, je dirais sans hésiter que la Cimalp Drop Evolution est avant tout taillée pour les terrains moyennement à très accidentés. Sa semelle extérieure (Megagrip Vibram) est en effet assez rigide et assure une bonne accroche sur différents types de terrains. Ses crampons sont particulièrement agressifs et font ainsi particulièrement le job sur les terrains rocailleux. Ils sont également suffisamment épais pour permettre d’évoluer sur les terrains plus humides et friables en toute sérénité.

Pour les avoir essentiellement testées en montagne (voir certaines de mes sorties sur strava ici et ), je peux également témoigner de leur excellent grip en montées comme en descentes. J’ai particulièrement apprécié leurs crampons multidirectionnels qui sont gages de plus de sécurité dans les descentes techniques et sinueuses! Qui plus est, les chaussures sont particulièrement légères (280g) et permettent d’envoyer tout en prenant un maximum de plaisir dans ces sections.

Par contre, les chaussures ont tendance à un peu « taper » dans les sections roulantes et peu techniques au risque d’être assez inconfortables au fil des kilomètres.  Cette sensation est certes corrigée par la semelle intermédiaire qui fournit un bon amorti, mais les chaussures restent un peu trop rigides pour favoriser un très bon déroulé de la foulée sur ce genre de sections. Bref, les Cimalp Drop Evolution affirment une certaine polyvalence mais sont clairement des chaussures taillées pour les terrains (moyennement à très) techniques ainsi que pour le dénivelé… et le contraire aurait été étonnant pour un modèle produit par une marque avant tout spécialisée dans les sports de montagne !

Vidéo de Présentation

Où les Trouver?

Hommes

Drop: 4-6-8 mm
Poids: 280 g
Coloris: 2 (rouge & bleu)

Prix: 119 euros

Retrouvez nos différents Tests en cliquant ici!