Test des Dynafit Feline SL


Dynafit est une marque à l’origine spécialisée dans les sports outdoor en montagne, notamment de glisse (ski de randonnée, ski de fond…), qui a fait une entrée remarquée ces dernières années dans le monde du trail-running. Devenue partenaire de compétitions renommées comme l’Echappée Belle ou encore la Transalpine Run, course par étapes et par équipes traversant les Alpes de l’Italie à l’Allemagne, la firme au léopard des neiges entend devenir un des leaders sur le segment du trail technique en haute montagne, sur les formats allant du skyrunning aux ultras.

Si elle produit également des vêtements (vestes, shorts…) et des accessoires (sacs d’hydratation, ceintures…) dédiés à la pratique du trail, ce sont bien ses modèles de chaussures qui détonnent le plus en raison de leurs couleurs scintillantes mais surtout de leur morphologie et de leur conception originales. La Feline SL, un des quatre modèles de chaussures commercialisés par Dynafit, en est assurément un des emblèmes en même temps qu’elle porte en elle l’ADN de la marque allemande.

En Résumé

Drop ➡ 8 mm
Poids ➡ 290 g
CatégorieChaussures Polyvalentes pour Terrains Techniques
Points Forts ➡ Accroche sur toutes les Surfaces Techniques (terrains rocailleux, boue…) et Traction!
Points Faibles ➡ Rigidité et manque d’Amorti

Nous vous proposons de retrouver en détails les résultats de notre test dans lequel nous livrons nos impressions sur ce modèle de chaussures et détaillons à quel(s) type(s) d’athlète(s) et de pratique(s) il conviendra le mieux :

Dynamisme et Traction au rendez-vous !

Précisons-le d’emblée, les Feline SL sont le modèle de la gamme trail de Dynafit conçu pour les formats courts et techniques, tandis que les Ultra Pro et les Ultra 100 sont dévolus au longues distances et que la Trailbreaker fait plutôt office de modèle polyvalent.

Sur le terrain, les chaussures font en effet preuve d’un grand dynamisme sur les sections techniques et dans le dénivelé. Pourtant, avec un poids affiché sur la balance de 290 grammes, elles sont loin de figurer parmi les chaussures dédiées aux formats courts et techniques les plus légères. L’effet combiné de la semelle extérieure (Outsole de Vibram) et de son chaussant singulier lui offre en réalité une très bonne traction dans les montées, mêmes les plus techniques. Pour le dire autrement, il y a très peu de perte d’énergie lors de la prise d’appui… de quoi vous donner des ailes !

Si elles font merveilles dans les montées, les chaussures sont également particulièrement réactives dans les portions techniques sur plat et apportent une grande assurance dans les descentes. Outre leurs qualités d’accroche – qu’on détaillera dans la partie suivante -, on mesure l’effet du chaussant particulièrement étroit – sans être sérré – qui apporte une assez forte stabilité à la foulée. Le système de laçage Quick Lacing System – similaire celui de Salomon – est à cet égard particulièrement bien conçu et vient littéralement entourer le pied, de quoi limiter ses mouvements et donc les risques de torsions durant l’effort, même dans les parties les plus accidentées.

Bref, pour le dire tout simplement, les Feline SL sont des chaussures qui procurent dynamisme et sécurité dans des portions accidentées et pentues et qui conviendront ainsi parfaitement dans le cadre de formats de trails courts et techniques, notamment de skyrunning. J’ai pour ma part l’habitude de les utiliser dans le cadre de mes séances de navettes, sur des terrains relativement techniques, ou de mes sorties entraînements classiques se déroulant dans des conditions humides où elles font parfaitement l’affaire. Elles révèlent par contre largement leurs limites sur les portions de plat peu techniques où elles perdent en dynamisme et induisent une foulée quelque peu pataude et donc inconfortable…

Un modèle Solide, taillé pour le Technique et la Boue

Les deux spécificités des Dynafit Feline SL, qui constituent ses atouts majeurs, relèvent en réalité surtout de ses qualités d’accroche et de solidité, de quoi en faire un modèle parfaitement adapté aux conditions les plus techniques et accidentées.

L’accroche est clairement au rendez-vous mais est quelque peu ambivalente. Elle est idéale dans les conditions humides sur terrains souples, notamment la boue, grâce aux propriétés de la semelle Outsole de Vibram et de ses crampons, particulièrement longs, qui accrochent le sol tout en permettant l’évacuation des débris. Le modèle est également sur ce plan bien adapté aux terrains rocheux et caillouteux, typiques de la haute montagne, où la semelle s’agrippe également plutôt bien. Je les ai par exemple utilisées à certaines reprises sur les hauteurs du massif de Belledonne, réputées très techniques et caillouteuses, où elles ont toujours fait le job ! Par contre, contrairement à ce qui est annoncé par la marque, le grip est plutôt défaillant sur les roches humides et détrempées où la chaussure – comme de nombreux autres modèles – a malheureusement tendance à facilement se dérober…

Les Dynafit Feline SL tiennent par contre clairement le haut du pavé sur le plan de la solidité. Elles font à certains égards figure de chaussures « blindées » en raison des nombreux éléments de protection qui la jalonnent. Le pare-pierres – Balistic Bumper –, situé à l’avant, est prolongé de nombreux éléments de protection en polyuréthane situés sur les côtés, particulièrement résistants et permettant de protéger les pieds contre les chocs. Une enveloppe élastique située sur le dessus permet par ailleurs de protéger le haut du pied des intrusions tout en limitant l’usure des lacets et du mesh. Bref, pour aller dans le cliché, la qualité allemande est clairement au rendez-vous ! Pour les avoirs utilisées pendant environ 300 km, j’ai seulement constaté l’apparition de certaines usures (quelques trous) du mesh au niveau des plis, ainsi qu’un léger décollement d’une petite partie de la semelle sur l’une des chaussures…

Un modèle Rigide qui ne conviendra pas à tout le monde !

Au final, les Dynafit Feline SL constituent un modèle de chaussures original, voire qui détonne en raison de sa solidité, mais plus largement des choix opérés lors de sa conception.

Chaussures dédiées aux formats courts et techniques, elles affichent pourtant un drop de 8 mm, bien au-dessus des normes des modèles de chaussures situées sur le même segment. Le choix de recourir à ce drop répond sans doute à la volonté de conserver un amorti – et donc du confort – supérieur aux autres modèles concurrents. L’intention est louable mais elle empêche l’établissement d’une foulée totalement dynamique et naturelle, en particulier sur les portions les moins techniques. Je ne suis pas sûr ainsi que le modèle convienne aux adaptes d’une foulée avant, voire medio-pied…

De la même manière, ses nombreuses qualités de solidité, liées à la présence de nombreux éléments de protection, se transforment dans une certaine mesure en rigidité qui se révélera rédhibitoire pour de nombreux athlètes. Bref, le confort n’est pas des plus optimal mais est loin d’être catastrophique. On a pas clairement pas l’impression d’avoir des pantoufles au pied, en particulier lors des premières utilisations, mais ce n’est pas forcément ce qu’on leur demande… Ce manque de souplesse de la chaussure induit le fait que les pieds ont besoin de s’y faire durant quelques heures avant d’y trouver leur place et ainsi leur confort. Une fois « faites », les chaussures deviennent par contre d’excellentes alliées pour des sorties dynamiques avec dénivelé !

Vidéo de Présentation

Où les trouver?

Hommes

Drop: 8 mm
Poids: 290 g

Prix: 107-127 euros




Femmes

Drop: 8 mm
Poids: 250 g

Prix: 107-127 euros




Dernier élément important, et non des moindres, la chaussure taille particulièrement petit donc pensez à prendre au moins 1/2 taille au dessus de votre pointure habituelle !

Retrouvez notre Sélection de chaussures de Trail spéciale “Terrains accidentés”, pour Hommes ou Femmes.