Test de la Ceinture Salomon Pulse


La Pulse Belt de Salomon est sans nul doute l’une des première ceinture élastique avec système d’attaches bâtons proposée sur le marché du Trail. Si elle est désormais mise en concurrence par d’autres produits analogues conçus par la marque annecienne (notamment la Modular Belt ou la toute récente Sense Pro) ainsi que par certains modèles phares issus d’autres marques (comme la Compressport Free Belt Pro ou l’Oxsitis Slimbelt), la Pulse Belt a pourtant encore de beaux jours devant elle compte tenu de sa conception minimaliste et de ses qualités de confort… bien qu’elle présente certains petits défauts !

Je vous propose de retrouver les détails de mon test dans lequel je décortique les points forts et les points faibles de cette ceinture :

Une Ceinture à la Conception Minimaliste

La ceinture Salomon Pulse est un produit qui brille avant tout par sa sobriété et sa simplicité d’utilisation. Ses concepteurs ont sans doute songé à dessiner un produit qui soit avant tout fonctionnel : Elle est ainsi constituée de deux poches tubulaires, extensibles, séparées par des coutures.

La Poche Avant

A l’avant (contrairement à ce que peuvent laisser les images de présentation…), figure la plus petite des poches. Zippée, elle permet d’y ranger et d’y garder en sécurité ses affaires essentielles (par exemple son smartphone, ses clés…). J’ai particulièrement apprécié le fait que la fermeture, dessinée en diagonale, soit placée sur l’avant de la ceinture (et non sur le dessus), ce qui la rend très facilement accessible. La poche est par ailleurs suffisamment grande pour accueillir des gros modèles de smartphones, mais elle n’est pas non plus des plus extensibles.

J’ai particulièrement apprécié le fait que la fermeture de la poche soit placée sur l’avant de la ceinture, ce qui la rend très facilement accessible

La Poche Arrière

La poche arrière, non fermée, est quant à elle plus longiligne (elle fait en réalité le tour des hanches) et possède ainsi des capacités de rangement d’autant plus conséquentes. L’ouverture se fait par le haut et est suffisamment large pour être accessible durant la course et pour y introduire des objets imposants comme des flasks ou encore une couverture de survie. Elle me paraît en particulier parfaitement adaptée à l’accueil des ravitaillements (barres, gels…) qu’il est facile de caler dans les recoins de la poche. Concernant les flasks, je recommanderais toutefois d’en emporter une d’une contenance de 250 ml, la ceinture étant trop étroite pour les formats 500 ml.

Une Ceinture pour les Courtes Distances

En réalité, en chargeant trop abondement la ceinture, le risque est d’entraîner de nombreux ballotements de son contenu durant l’effort, notamment dans les descentes. La Pulse Belt est en effet plus étroite en largeur et possède moins de contenance que d’autres produits concurrents sur le marché (comme la Compressport Free Belt ou encore la BV Sport Ultra) et ne permet ainsi d’emporter avec soi que l’essentiel, au risque de la rendre inconfortable… En ce sens, la ceinture de Salomon semble d’avantage dévolue aux courtes distances ou encore constituer un excellent accessoire de portage dans le cadre de ses entraînements quotidiens. Par contre, elle me semblera trouver ses limites sur des formats plus longs… à moins d’être portée en complément d’un sac d’hydratation !

Le Système d’Attache-Bâtons

A l’arrière, deux sangles font enfin office de système d’attache-bâtons (pour les modèles pliables bien évidemment). Rien de révolutionnaire ici, à l’exception du fait que les bretelles soient disposées en diagonale, ce qui permet, à priori, de diminuer légèrement les vibrations durant l’effort. Saluons également le fait que l’intérieur des sangles soit muni d’un grip en silicone, ce qui garantit le bon maintien des bâtons durant la course !

Confort et Solidité au Rendez-vous !

Un Modèle Ajusté…

L’autre gros point fort de la Pulse Belt de Salomon relève de ses qualités de confort. Particulièrement fine, la ceinture est tout d’abord facile et rapide à enfiler, contrairement à certains modèles concurrents. Sa morphologie et sa conception élastique lui permettent de particulièrement bien s’ajuster à votre taille, sans risque de remonter sur le bas de votre ventre. La Pulse Belt a ainsi tendance à se faire rapidement oublier durant l’effort grâce à sa grande légèreté (84 g) même si je la trouve un peu moins stable que d’autres ceintures, plus larges et plus élastiques, tels que les modèles Compressport ou la BV Sport Ultra

“Sa morphologie et sa conception élastique lui permettent de particulièrement bien s’ajuster à votre taille, sans risque de remonter sur le bas de votre ventre”

… et Respirant !

Toujours sur le plan du confort, j’ai également apprécié la qualité de ses finitions, notamment ses coutures plates qui empêchent l’apparition de frictions durant l’effort, même par temps chaud. A cet égard, saluons également le recours à une matière strech, aérée, qui rend le produit particulièrement respirant, quelque soient les conditions !

Une Ceinture Résistante

Dernière qualité et non des moindre, je trouve le modèle de Salomon particulièrement solide et durable comparativement aux autres modèles du marché. La Pulse Belt est en effet particulièrement résistante aux déchirures (contrairement à la Compressport Free Belt par exemple…), ce qui constitue un élément important pour celles et ceux qui ont l’habitude de s’aventurer sur des sentiers techniques et sauvages. A cet égard, elle peut également facilement faire office de ceinture porte-dossard en y accrochant des épingles … et ce sans risque de l’abîmer !

Vidéo de Présentation

Où la trouver?

Caractéristiques Techniques

Poids: 84 g
Nombre de Poches: 2
Attaches Bâtons: Oui

Coloris: 7
Prix: 21-30 euros




Retrouvez notre Sélection de Ceintures d’hydratation pour le Trail-running en cliquant ici.